Pour le sperme

Aganix du Seigneur

Son père Ogano Sitte a sauté au niveau des Grand Prix Internationaux sous la selle de Dominique Hendrikx. Ajoutons à cela que pour l’élevage, il est un considéré comme un des meilleurs fils de Darco, lui-même chef de Race de niveau mondial. La mère d’Aganix est la jument Cadix du Seigneur Z (Chellano Z), qui se profile comme étant une poulinière de grande valeur. Elle a également donné le sauteur Arsouille du Seigneur (Schilling), actif sur la scène internationale avec Robert Breul dans le Youngster Tour.
La grand-mère Atlanta Sitte Z (Aramis de la Cense), est également la mère de Callas Sitte Z (Calvaro Z), jument exceptionnelle avec laquelle Christina Liebherr participe depuis plusieurs années au plus grand concours du monde. De plus, Atlanta Sitte Z est respectivement la mère et la grand-mère des chevaux de saut d’obstacles internationaux tel que Riviera Sitte (Parco) avec Martina Meroni et de Rivella Sitte (Kannan) avec Clint Sulmoni.
Insel Sitte (Major de la Cour), est la troisième mère d’Aganix en souche basse mais elle est également la grand-mère de son père Ogano Sitte. Par conséquent, nous retrouvons deux fois Insel Sitte dans le pedigree d’Aganix et ce chaque fois à la troisième génération. Insel Sitte n’est pas non plus n’importe quelle jument, elle est en effet la fille de la fameuse jument d’obstacle Gute Sitte, avec laquelle Eric Wauters contribua à gagner pour la Belgique la médaille de bronze par équipe aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976.
 
Gute Sitte est née et élevée au Hannovre. Elle est issue du chef de Race Grande (Graf) et de la jument Anisette Z xx (Zuccarello xx). Quand à Anisette, elle non plus n’est pas n’importe quel pur-sang. En effet nous retrouvons la fameuse jument Frizette xx (Hambourg) à sa cinquième génération jument. Cette jument issue du fameux élevage de Marcel Boussac, doit sa réputation à sa progéniture parmi lesquels un très grands nombre de gagnants classiques en course de plat ainsi que plusieurs étalons de pur sang de renom. Mais nous pouvons également considérer la lignée de Frizette xx comme une des meilleures souches de saut d’obstacles du monde. Et ceci n’est pas seulement dû à la médaille Olympique de Gute Sitte, car Frizette xx est également la quatrième mère du cheval d’obstacle Sinjon (Vino Puro xx), avec lequel George Morris gagna la médaille d’argent par équipe aux Jeux Olympiques de Rome en 1960. Ajoutons à cela que Frizette xx est également la jument qui apparaît à la huitième génération de l’origine de la jument Taquinerie xx (Tapalque xx). Les produits de Taquinerie, Nonix (Diableur) avec Michel Robert et Quinta C (Cyrus) avec Willi Melliger, ont participé aux Jeux Olympiques de Barcelone, où Nonix obtint le bronze par équipe, tandis que Quinta C, remportait un an plus tard la médaille d’or à Gijon lors des championnats européens de 1993.
 
En résumé, nous constatons donc que Frizette xx, est à la base de quatre chevaux de saut d’obstacles Olympiques, dont trois ont obtenu une médaille, et ce par l’intermédiaire de trois de ses différentes filles. Dans l’élevage pur-sang, l’influence de Frizette xx c’est particulièrement étendue par l’intermédiaire de son arrière petit-fils Tourbillon xx (Ksar xx). C’est cet étalon que nous retrouvons deux fois dans le pedigree de Gute Sitte, ce qui résulte en un triple croisement consanguin sur Frizette xx. Le croisement consanguin sur Gute Sitte fait donc de sorte que Frizette xx se retrouve six fois dans le pedigree d’Aganix. Moyennant tout ceci, nous pouvons donc être certains qu’avec une telle concentration de gènes Olympiques de saut d’obstacles, Aganix du Seigneur possède tout le potentiel pour devenir un crack incontestable, aussi bien dans l’élevage que sur le plan sportif. 
L\\\'Etalon Aganix du Seigneur fait partie des meilleurs sauteurs de sa génération et il est considéré comme un des futurs grands espoirs du circuit international.
Aganix est né en mai 2006 et a été porté par une porteuse (au même titre que Itot du Château, Cornet Obolensky et Eurocommerce London entre autres). Il fut remarqué, dés se premières apparitions publiques, comme étant un cheval sortant de l’ordinaire.
 
POULAIN
Lors du championnat de foal organisé par l’AHECS à Ghlin en 08/2006, il était le poulain qui sortait du lot pour sa locomotion et sa force. Il reçut d’ailleurs du Jury la note la plus élevée pour les critères de capacités athlétiques.
 
SAUT EN LIBERTE
A l’âge de 2 et 3 ans, il sauta à chaque occasion comme un cheval sortant de l’ordinaire.
 
REPRODUCTEUR
Il aura sailli à 3-4-5 et 6 ans une petite quarantaine de juments qui ont donné le jour à une trentaine de poulains. Ces poulains sont presque tous des sauteurs au talent naturel inné : ils sautent avec énormément de moyens et de respect et font preuve d’une très bonne mentalité.
 
FORMATION-CARRIERE DE CONCOURS
Aganix a entamé sa formation de cheval de concours hippique en octobre 2010 pour la poursuivre jusqu’en septembre 2012 chez Michael Korompis. Celui-ci n’hésite pas à le comparer à un autre véritable crack du concours hippique qu’il avait eu l’occasion de monter auparavant : Tepic La Silla.
Pour Michael Korompis, Aganix est cheval doué d’un talent naturel incroyable. Aganix veut toujours bien faire et apprendre, il est excessivement respectueux et il exprime des moyens énormes sans faire le moindre effort.
 
JOS LANSINK - BUT OLYMPIQUE
Depuis la fin de l’année 2012, Aganix est arrivé chez Jos Lansink qui en a acheté la moitié à Luc Henry. Jos Lansink fonde en Aganix l’espoir de pouvoir participer à ses 8èmes Jeux Olympiques en 2016 à Rio de Janeiro.   
Ogano Sitte Darco Lugano
Ocoucha
Ialta Sitte Avontuur
Insel Sitte
Cadix du Seigneur Chellano Z Contender
Fayence
Atlanta Sitte Aramis de la Cense
Insel Sitte
Étalon approuvé

Approuvé pour AES AES

Conditions de monte 400 € + 1000 € bij dracht op 1/10/19

Disponible en frais congelé

Photos
Vidéos
Liens